boom


boom

boom [ bum ] n. m.
• 1885; mot angl. amér. « détonation »
1Vx Réclame tapageuse pour lancer une affaire.
2(1892) Fin. Brusque hausse du cours de valeurs ou de marchandises. bond, 1. boum. Le boom des prix. flambée. Écon. Croissance soudaine et peu stable. « C'est surtout sur le marché du travail que le boom fait sentir ses effets » (L'Expansion, 1967). Le boom démographique d'après la guerre. baby-boom, explosion. Loc. En plein boom : en plein essor. Être en plein boom, en plein travail.
3Retentissement, forte impression (produite sur de nombreuses personnes). « Tout le monde prit la chose au sérieux et cela fit un boom énorme » (Daninos). 1. bombe, scandale.
4(1950) Arg. scol. Fête annuelle d'une grande école. Le boom H. E. C.
⊗ CONTR. Chute, krach. ⊗ HOM. Boum.

boom nom masculin (mot américain) Hausse soudaine des valeurs en Bourse. Période d'expansion subite d'une entreprise, d'une économie. Développement soudain et rapide d'un phénomène social : Le boom de la natalité. Argot. Fête annuelle d'une grande école. ● boom (difficultés) nom masculin (mot américain) Emploi L'anglicisme boom signifie « forte hausse, soudaine expansion », notamment dans le domaine commercial et boursier. On parle de boom économique, de boom des naissances (en anglais baby boom). On dit aussi qu'une affaire est en plein boom quand elle connaît une croissance très rapide, et qu'on est en plein boum quand on déborde d'activité. Les deux mots, de sens proche, sont souvent employés l'un pour l'autre. ● boom (homonymes) nom masculin (mot américain) boum nom féminin boum nom masculin boum ! interjection boume forme conjuguée du verbe boumerboom (synonymes) nom masculin (mot américain) Hausse soudaine des valeurs en Bourse.
Contraires :
- récession
Période d'expansion subite d'une entreprise, d'une économie.
Synonymes :

boom
n. m. Syn. de boum.

⇒BOOM, subst. masc.
A.— BOURSE. Hausse soudaine, habituellement de courte durée, d'un ou de plusieurs titres, voire de toute la cote (d'apr. Banque 1963) :
1. La manœuvre de l'escompte ne fut pas très active au cours du « boom » de 1926-1929, sans doute parce que le caractère de ce boom n'apparaissait pas alors nettement. En 1929, l'Amérique essaya cependant de freiner la spéculation, ...
F. BAUDHUIN, Crédit et banque, 1945, p. 45.
2. ... le commerce du caoutchouc se réglait alors depuis Liverpool. En 1910, les prix se mirent à monter, les actions des sociétés de plantations s'arrachèrent à la bourse de Londres : ce fut le premier boom du caoutchouc.
J.-A. LESOURD, C. GÉRARD, Hist. écon., XIXe et XXe s., t. 2, 1966, p. 357.
P. ext., ÉCON. ,,Phase de hausse générale de tous les indices économiques, concernant notamment la production, les prix et la spéculation. Il s'identifie avec un sommet de conjoncture`` (BAUDHUIN 1968).
B.— P. anal. Prospérité subite et considérable. Boom économique :
3. L'activité de cette flotte [de tramping] qui doit correspondre à l'intensité des courants de trafic, reflète exactement la situation économique du monde. Si celle-ci est prospère, s'il y a boom, selon l'expression commerciale employée, les tramps sont activement utilisés.
J. MARIE, Ch. DILLY, Le Transport mar., 1932, p. 131.
4. À côté du boom palestinien, de la croissance cryptogamique de Jérusalem, de l'activité fiévreuse de Caïffa, la vie de Beyrouth semble celle d'un petit chef-lieu de canton.
MORAND, La Route des Indes, 1936, p. 314.
P. ext. [En parlant d'un produit, d'un bien économique] Augmentation de prix, de valeur :
5. J'ai vu racheter 300 000 des Cézannes qu'il [Ambroise Vollard] avait vendus 3 000 dix ans auparavant pour assurer une rente de 300 francs par mois au vieux maître d'Aix, déboursant la forte somme sans sourciller, non par lucre ni pour se livrer à une spéculation up to date et profiter d'un boom avec le sourire, mais par amour, ...
CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 343.
♦ Loc. Être en plein boom (cf. être en plein boum). Les bijoux sont en plein « boom » à l'Hôtel des Ventes (L'Œuvre, 4 mars 1941).
C.— P. ext., fam.
1. COMM. ,,Réclame bruyante, en vue de lancer une affaire`` (Lar. 20e, Lar. Lang. fr.). Boom sur les articles d'une vente.
2. Arg. scol. (École des hautes études commerciales). Synon. de surboom (d'apr. GILB. 1971).
PRONONC. :[bum]. BARBEAU-RODHE 1930 transcrit : [bo:m].
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. 1885 « réclame bruyante en vue de lancer une affaire, en Amérique » (M. GRANCEY, Chez l'oncle Sam, p. 82 dans BONN.); 2. 1907 fin. boum « hausse, spéculation en bourse » (H. BERNSTEIN, Samson, III, 5, ibid.); 3. a) 1953 « période de grande prospérité économique » (ROB.); b) 1960 « période au cours de laquelle une entreprise connaît un développement subit » (Lar. encyclop.).
Anglo-amér. boom (d'orig. onomatopéique) (FEW t. 18, p. 31) « hausse rapide des prix » 1879 (Lumberman's Gaz., 19 déc. dans DAE), « relance des affaires » 1881 (Harper's Mag. avr. 756/2, ibid.) « réclame bruyante lors du soutien enthousiaste d'un candidat politique » 1879 (Daily Telegraph, Londres, 26 déc., ibid.). Boum en 1907 est une forme adaptée d'apr. l'onomatopée boum.
STAT. — Fréq. abs. littér. :3.
BBG. — BEHRENS Engl. 1927, p. 108. — BONN. 1920, p. 13. — GIRAUD (J.), PAMART (P.), RIVERAIN (J.). Mots dans le vent. Vie Lang. 1970, p. 47. — PAMART (P.). Infiltrations ou invasions. Vie Lang. 1969, p. 317.

boom [bum] n. m.
ÉTYM. 1892, in Höfler, au sens 2; mot angl. des États-Unis, « détonation ».
Anglicisme (l'équivalent français est boum. → 1. Boum).
1 (1895). Vieilli. Réclame tapageuse pour lancer une affaire.
Mod. Vente importante à prix publicitaires de produits manufacturés. || Boom sur les chaussures. || Cette semaine, boom sur les textiles.Boom publicitaire : l'action de la publicité pour réaliser une vente, contribuer à la promotion d'une société, d'une vedette, d'un produit.
1 Un instant, Sindy en arriva à se demander si toute son histoire ne constituait pas, en fin de compte, un formidable boom publicitaire.
Roger Naïm, l'Ère des truands, p. 131 (1972).
2 Écon. Brusque hausse des valeurs; prospérité soudaine et peu stable. || « C'est surtout sur le marché du travail que le boom fait sentir ses effets » (l'Expansion, nov. 1967).
2 J'ai souvent rêvé d'être un de ces magnats qui, saisis par une intuition cotonnière, téléphonent en pyjama d'un palace de Californie et provoquent un boom à Sydney, ou un krack à Wall Street, tandis qu'ils sont dans leur bain.
Pierre Daninos, Un certain Monsieur Blot, p. 253.
Loc. En plein boom : en plein essor. || « En plein boom sur leur propre marché » (le Nouvel Obs., no 540, 17 mars 1975).Fam. || Être en plein boom, en plein travail. Boum. || Alors, vieux, en plein boom ?
3 (1939, in Höfler). Retentissement, forte impression (produite sur de nombreuses personnes). Boum.
3 Cette deuxième fois le Christ lui était apparu au cinéma, où il s'était mêlé sur l'écran à la Bande des Habits noirs de Paul Féval. Du moment que la chose s'était passée au cinéma, tout le monde prit l'affaire au sérieux et cela fit un boom énorme. Tous les louftingues de Montparnasse parlaient de se convertir.
B. Cendrars, Trop c'est trop, p. 10.
4 (1950, in Höfler). Argot scol. Fête annuelle d'une grande école. || Le boom H. E. C. (On écrit parfois boum).
CONTR. Chute, effondrement, krach, récession.
HOM. 1. et 2. Boum.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • boom — boom …   Dictionnaire des rimes

  • Boom — may refer to:Pole or spar application* Boom (sailing), spar at the foot of a sail on a sailboat * Boom (windsurfing), a wishbone shaped piece of windsurfing equipment * Boom barrier, a barrier used to block vehicular access through a controlled… …   Wikipedia

  • Boom (P.O.D.) — Boom Single par P.O.D. extrait de l’album Satellite Sortie 14 Mai 2002 Enregistrement 2001 Bay 7 à Valley Village, California et Sparky Dark à Calabasas, California Durée 3:08 Genre …   Wikipédia en Français

  • boom — boom·age; boom; boom·das·sie; boom·i·ness; boom·less; boom·let; boom·slang; boom·ster; dis·sel·boom; doorn·boom; jib·boom; keur·boom; ko·ker·boom; na·boom; spek·boom; wit·te·boom; won·der·boom; boom·er; boom·ing·ly; kar·roo·boom; wit·gat·boom; …   English syllables

  • Boom — (engl. für „Wirtschaftsblüte“, „Kranausleger“, „dröhnen“, „wummern“) bezeichnet: eine Konjunkturphase, siehe Hochkonjunktur in der Raumfahrttechnik einen Ausleger, siehe Boom (Raumfahrt) eine Gemeinde in Belgien, siehe Boom (Belgien) ein… …   Deutsch Wikipedia

  • Boom FM — Création 1er mai 2003 Propriétaire Astral Radio Slogan « La Radio Des Légendes » Langue Français et …   Wikipédia en Français

  • boom — fonosimb., s.m.inv. CO 1. fonosimb., voce che imita il rumore di uno scoppio; anche s.m.inv. 2. s.m.inv., improvviso e rapido sviluppo di un fenomeno: boom dell edilizia, boom demografico | in economia, fase di massima espansione produttiva: gli… …   Dizionario italiano

  • boom — s.n. Denumire dată perioadei de avânt economic, caracterizată prin creşterea producţiei, a profiturilor, scăderea şomajului etc. [pr.: bum] – cuv. engl. Trimis de valeriu, 21.03.2003. Sursa: DEX 98  BOOM s.n. 1. Ridicare rapidă şi mare a… …   Dicționar Român

  • Boom — Sm Aufschwung erw. fach. (19. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus ne. boom, dieses wohl zu ne. boom sich plötzlich unter beträchtlicher Geräuschentwicklung sehr heftig fortbewegen , das wohl lautnachahmenden Ursprungs ist.    Ebenso nndl. boom, nfrz.… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • boom — boom1 [bo͞om] vi. [ME bummen, to hum; like Du bommen, Ger bummen, orig. echoic] to make a deep, hollow, resonant sound vt. to speak or indicate with such a sound: usually with out [the clock boomed out the hour] n. 1. a booming sound, as of… …   English World dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.